150 litres d’eau potable par jour, c’est ce que consomme chaque français. C’est beaucoup!
▶ 93 % est utilisée pour l’hygiène corporelle, les sanitaires, la lessive, la vaisselle et l’entretien de l’habitat.
▶ 7 % pour la boisson et la préparation des repas.

(source : Alisée : Association ligérienne d’information et de sensibilisation à l’énergie et l’environnement)

 

Voici quelques conseils d’économie d’eau que nous avons testé personnellement.

 

Dans ma salle de bain : réutiliser l’eau froide.

En attendant que l’eau chaude arrive avant de prendre une douche, vous pouvez récupérer l’eau froide dans un contenant. Selon la distance entre votre ballon d’eau chaude et votre douche dans votre habitat, vous n’obtiendrez pas la même quantité d’eau froide que votre voisin. Ainsi, il faut que la taille de votre contenant soit adaptée à la quantité d’eau froide obtenu et surtout pratique à l’usage pour ne pas vous prendre la tête. Cela peut-être une grande boite Tupperware, une bassine, un arrosoir qui resteront dans votre salle de bain à cet usage. Regardez chez vous, vous trouverez certainement quelque chose qui peut-être utilisable à cet effet.

Cette méthode de récupération d’eau froide peut s’appliquer à votre robinet de salle de bain ou votre baignoire.

La réutilisation ?

  • Arrosez vos plantes.
  • Remplissez votre chasse d’eau de WC (ce qui implique de laisser le couvercle de la chasse ouverte lorsque vous n’avez pas d’invités chez vous.).
  • Versez l’eau directement dans les toilettes utilisées et ainsi économisez une chasse d’eau, soit 9L d’eau en moyenne
  • Remplissez le gobelet d’eau pour le brossage de dent
  • Rincez-vous les cheveux à l’eau froide pour les plus courageux (effet brillance)

NB : Il est toutefois déconseillé d’utiliser une eau stagnante de plusieurs jours pour remplir vos gourdes, car votre contenant (arrosoir, tupperware…) peut se salir, au fil du temps, en restant dans la salle de bain.

Dans la cuisine : réutiliser l’eau froide et les eaux de cuissons.

  • L’eau froide du robinet, qui coule en attendant que l’eau chaude arrive pour faire votre vaisselle par exemple, peut également être récupérée dans des pichet(s) ou bouteilles de verre.

La réutilisation ?

  • Remplissez votre cafetière, bouilloire, votre casserole ou cuit-vapeur pour la cuisson ou pour cuisiner…etc
  • Mettez à tremper votre vaisselle sale.
  • Lavez vos légumes.
  • Ou tout simplement buvez là.

 

  • Pour l’eau de cuisson (riz, pâte, légumineuses, légumes …)

La réutilisation ?

  • Utilisez-la immédiatement pour bruler les mauvaises herbes dans une allée (évitez votre potager car vous bruleriez des êtres-vivants utiles). L’effet est visible dès le lendemain.
  • L’eau de riz refroidie a des propriétés cosmétiques (A conserver au frigo et à utiliser dans la semaine) :
  • En lotion dans la semaine pour le visage sur une lingette lavable (antioxydant, apaisante et cicatrisante).
  • Sur vos cheveux (pause quelques minutes puis rinçage) pour leur donner de la brillance. 
  • En boisson froide lors des périodes de troubles intestinaux type gastro-entérites.
  • L’eau de cuissons des légumes (bio) peut être conservée au frigo 1 semaine :
  • jusqu’à la cuisson de vos prochains féculents ou agrémenter votre prochain potage, sauce, pain, pâte salé. Ça leur donnera une saveur en plus.
  • Pour arroser vos plantes d’intérieur tel un engrais.
  • Si vous avez cuit plusieurs légumes bios différents, vous avez fabriqué un bouillon de légumes riche en minéraux !

 

Les usages cités sont les plus courantes et les plus simples. Il en existe d’autres que nous jugeons moins utiles au quotidien.

 

Au jardin : Récupérer l’eau de pluie.

Un récupérateur d’eau peut être installé sur une gouttière de toit de maison ou de de toit de cabane de jardin.

Attention : l’eau stagnante est le nid des moustiques. Prévoyez un système clos ou avec couvercle bien fermé.

La réutilisation ?

  • Arrosez gratuitement vos plantes extérieures.
  • Préparez vos purins de plantes.

 

Limitez ce qui peut être limitable !

Remplacez vos bains par des douches, éteignez le robinet lorsque vous vous brossez les dents, installez des mousseurs à eau à tous vos robinets… Les techniques d’économies d’eau sont nombreuses et n’ont de limite que votre imagination.

En plus de faire du bien à la planète, vous économiserez chaque mois quelques euros qui, sur un an, vont commencer à représenter des sommes non négligeables. Les économies d’eau réalisées sont une des branches du zéro déchet les plus faciles à mesurer grâce aux relevés annuels, profitez-en!

 

Vous souhaitez aller plus loin ? Nous vous recommandons de participer au défi famille énergie organisé de décembre à avril par l’association Alisée (Association ligérienne d’information et de sensibilisation à l’énergie et l’environnement).

Association Alisée : http://alisee.org/

Le défi famille à énergie positive : http://paysdelaloire.familles-a-energie-positive.fr/fr/objectifs-et-origine-640.html

Catégories : Trucs et astuces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *